Biographie

Image de l'auteur

Benjamin Kouadio

28 février 1967

Kbenjamin (=Kouakou Benjamin Kouadio). 1967 – Côte d’Ivoire. Dessinateur / scénariste.
Diplômé des beaux-arts d'Abidjan, Benjamin Kouadio alias Kbenjamin commence sa carrière en travaillant pour Télé-miroir et le Guido où deux de ses personnages principaux font leurs premières apparitions : John Koutoukou et Petit Débrouyair. Professeur d'arts plastiques au lycée, ce bédéiste ivoirien illustre en parallèle de nombreux ouvrages scolaires ou de littérature enfantine édités localement (en particulier les Nouvelles Éditions Ivoiriennes dont par exemple Kaskou l’intrépide en 2002) ou à l'étranger (Les classiques africains). Une bande dessinée de 16 pages pour la sauvegarde des lamantins est réalisée en 1990-1991, avec le concours du ministère de l’agriculture. Elle s’intitulait Samba, le bourreau des lamantins. En matière de bande dessinée personnelle, son premier album John Koutoukou « Responsable irresponsable » paraît en 1999 dans la collection humour aux éditions CEDA. En 2005-2006, il reçoit un « Prix mention spéciale » pour sa bd en noir et blanc intitulée Drame familial au concours international de bande dessinée Africa e Mediterraneo. Malheureusement la crise politique qui affecte son pays met un coup de frein à ses activités (en particulier la publication d’albums) pendant près d'une décennie. En 2010, il refait parler de lui en participant à l'album collectif Éclats d'Afrique, publié par les éditions CLE et en collaborant au magazine de la jeunesse africaine, JouvAfrique (en particulier le N°3). Kouadio est également présent dans le collectif Africa comics 2009 – 2010 avec Pauvreté morale. En décembre 2012, Benjamin Kouadio publie son second album, Les envahisseurs, chez L’Harmattan BD, satire au vitriol des rapports entre villageois et citadins dans une Cote d’Ivoire d’aujourd’hui. Enfin, Benjamin Kouadio a créé une page face book sur la BD africaine courant 2011, lieu d’échange et de partage autour du 9ème art du continent.